L’intégration d’un nouveau collaborateur en télétravail

Si vous êtes à la tête d’une entreprise, vous savez que réussir et intégrer un nouveau collaborateur n’est jamais une mince affaire. En temps normal, cela implique un plan bien étudié et du temps, des efforts aussi de la part de chaque membre de l’équipe. Maintenant, en cette période du télétravail, cela devient encore plus compliqué. Comment procéder pour que l’intégration se fasse au mieux ?

Que faire pour que l’intégration soit réussie ?

Une nouvelle recrue doit s’imprégner de la culture de votre entreprise, elle doit aussi s’intégrer à l’équipe et dans toute l’organisation. C’est indispensable pour que le nouveau collaborateur puisse mener à bien sa période d’essai et pour que vous puissiez l’évaluer correctement. La première chose à faire dans cet objectif, c’est de vérifier au préalable que les outils et les équipements que vous lui enverrez et qu’il aura à utiliser sont en bon état. Que ce soit la connexion Internet que le matériel informatique, les codes d’accès et les identifiants doivent être contrôlés et testés. Pensez également à intégrer la signature électronique dans votre processus d’intégration pour faciliter la tâche du nouveau venu.

Non à l’isolement

Chez tous ceux qui sont en télétravail, le sentiment d’isolement peut les envahir très vite et ce sentiment peut être encore plus prononcé chez un nouveau collaborateur. Il est donc de votre devoir de multiplier les interlocuteurs dans le cadre du processus d’onboarding. Peut-être qu’il serait utile de lui désigner un parrain qui va lui expliquer la politique et les traditions de l’entreprise, les différentes coutumes qui y ont cours. Il s’avère intéressant également de lui attribuer un référent RH qui va faire un suivi régulier, voire hebdomadaire, de son travail et ensuite, en faire part avec vous. Il sera également bénéfique de prévor des moments informels pour permettre au nouveau collaborateur de connaître les autres membres de l’entreprise et bien sûr, inversement.