Comment devenir un professionnel en philosophie

Les études en philosophie visent à développer les capacités analytiques et de réflexion des étudiants. La philosophie à l’université diffère de l’apprentissage obtenu au lycée et les thématiques abordées sont beaucoup plus complexes. Pour devenir un professionnel en philosophie, il faudra passer par des formations spécialisées et décrocher un diplôme de licence et de master. Voici alors tout ce qu’il faut savoir sur cette spécialisation.

Obtenir une licence dans une ENS

La formation au métier de philosophe se pratique dans une École Normale Supérieure. Dans le parcours pour obtenir une licence, on apprend bien évidemment les bases de la philosophie telles que son évolution et ses grandes périodes au fil des âges. Ce sera donc un module ciblé sur l’histoire de la philosophie et ses notions générales.
Durant cette licence, les élèves seront également formés dans la recherche sur différentes thématiques telles que la politique, la morale, l’art ou encore l’éthique. Il y aura également un apprentissage aux débats, nécessitant une capacité d’analyse et de réflexion qui sera développée durant les cours. La licence en philosophie peut être une double licence, dans laquelle l’élève se spécialisera dans une autre discipline en parallèle.

Une spécialisation possible avec un master

Une fois la licence obtenue, les élèves pourront continuer leurs études en master et se spécialiser dans un domaine particulier. Par exemple, ils pourront devenir des professionnels de la philosophie de l’art, de la politique ou autre. Il y a également le MEEF, qui est un master permettant de devenir enseignant en philosophie. Il faudra cependant passer par l’agrégation pour enseigner dans les lycées et universités.
En allant jusqu’à 8 années d’études, l’élève pourra se tourner vers une carrière d’enseignant chercheur qui est le grade le plus élevé dans ce domaine. En France, on retrouve le cursus universitaire de philosophie dans les ENS de Paris et de Lyon.